Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lei roucas
  • Le blog de lei roucas
  • : Bidouillage, Broderie, Boutis, Costumes, Couture, Cuisine, Dentelle, Langue Provençale
  • Contact

Archives

23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 10:00

 

 

terrine

 

  800 grs de râbles de lapin désossés,

700 grs d'échine de porc,

    150 grs de lardons,  

1 barde de lard,

2 échalottes,

1 gousse d'ail,

1 oeuf,

10 cl de cognac ou armagnac,

1 C à S de farine,

2 branches de thym,

2 feuilles de romain,

5 brins de persil,

60 grs de noisettes,

2 ou 3 feuilles de laurier,

Sel et poivre.  

 

Couper les râbles de lapin et l'échine de porc en morceaux.

 

Peler et émincer l'ail et les échalotes.

Laver et ciseler le persil, effeuiller le thym et le romarin.

Ajouter les lardons, le cognac, le sel et le poivre.

Hâcher le tout en y incorporant l'oeuf et les noisettes entières.

 

Tapisser la terrine avec la barde de lard.

Verser la moitié du hachis, disposer le mélange râble et échine puis couvrir avec le reste de hachis.

Tasser, décorer avec les feuilles de laurier.

 

Faire  une pâte collante avec de la farine et de l'eau.

Former un boudin et le placer sur le pourtour de la terrine, refermer avec le couvercle (la terrine sera ainsi scellée).

Cuire au bain marie pendant 2h15 (180°) puis retirer le couvercle pour faire dorer le dessus..



 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leiroucas - dans Cuisine : entrées
commenter cet article

commentaires

DOLORES 23/01/2015 10:28

J'ai participé à cet atelier cuisine ; c'était vraiment sympathique, conviviale...
pour ma part mes terrines de pâté de lapin étaient excellentes, mon mari, ma fille et des amis ont adoré.
Merci
Dolorès

Anne-Marie Luciani 23/01/2015 10:09

Bonjour à toutes,
merci de cette nouvelle recette dont je vais probablement faire mon week end. Mais... à quelle température au four ?
Encore mille merci pour la diversité de vos informations et la bonne humeur que nous ressentons à travers ce blog.
AMarie